Publicité / Vos Liens Sponsorisés
Gestion - Créer votre Blog - Prochain Blog

Le Plaisir est le bien unique et suprême dans la vie

Recherche
Plus
Liste de diffusions

Les odeurs: un souvenir enfoui qui refait surface

jeudi 29 janvier 2009 à 13h41:11 GMT 1.00
 
Les parfums sont de puissants magiciens pouvant vous transporter au travers des années que vous avez vécues. [Helen Keller]
 
 
 
Quoi de plus évanescent qu’un parfum? Quoi de plus fugace qu’un souvenir? Pourtant, certaines bribes d’images, certaines lumières sont comme certaines odeurs, inoubliables. La suite Parfum de mémoire est basée sur ce qui reste d’un geste, d’un passage, d’une présence après qu’on eût oublié. Le flou, l’imprécis, y sont employés en parallèle avec des éléments plus identifiables sur lesquels le focus se fait, mais c’est ce qui n’est qu’évoqué qui porte la présence…ou ce qu’il en reste.
 
 
 
 
 
 
 
Il suffit parfois d’une simple odeur pour raviver en nous des souvenirs qu’on croyait oubliés. En effet, la mémoire olfactive est la seule mémoire en connexion directe avec notre « moi », sans aucun besoin d’interprète pour faire la corrélation : l’effet est immédiat.
 
La mémoire olfactive est la mémoire la plus ancienne chez l’être humain. L’olfaction est la première relation que le nouveau-né entretient avec son entourage, sa mère notamment. C’est grâce à la mémoire olfactive qu’il va pouvoir retrouver ses repères, reconnaître sa mère.
 
La mémoire olfactive est innée et indépendante des autres mémoires (visuelle, tactile, auditive). Une odeur peut, sans être associée à des souvenirs matériels, nous engloutir sous des flots de nostalgie parce qu’elle déclenche des émotions et des sensations (et éventuellement des images) puissantes avant même que nous n’ayons eu le temps de les étiqueter.
 
La mémoire olfactive est d’une grande longévité en comparaison avec les autres mémoires. En plus, elle n’a pas besoin d’être entretenue (l’olfaction si). Le nez engrange en permanence des images olfactives qui nous marquent d’avantage que les mots, les couleurs, les sons. C’est pour cette raison que les odeurs font, généralement, partie des souvenirs les mieux retenus.
 
La corrélation entre les odeurs et les émotions ressenties expliquerait les choix de parfums qui diffèrent en fonction des individus, des étapes de la vie, même chez les jumeaux homozygotes (vrais jumeaux).
 
En plus de la mémoire olfactive innée vient s’ajouter la mémoire olfactive « acquise », cette dernière constamment en évolution avec nos découvertes et nos expériences. Le parfum alors devient plus qu’une simple odeur agréable qu’on porte sur nous. C’est une partie de notre identité révélant un passé mystérieux qu'on croyait oublié.
 
 
Illustratio: Parfum De Mémoire: Guy Langvin, gravure à la manière noire, peinture et photographie


0 Commentaire [Lire] [Écrire] [Partager]


Partager ce billet :

[Lien] [Forum] [HTML] :

Écrire un commentaire
CAPTCHA Image   Reload Image
Entrer le Code*:

 Gestion du Blog Conçu par : DynamiqueGestion